• Notre terrain d’activité s’étend des plages et falaises maritimes aux sommets enneigés à plus de 2900 m d’altitude et cela sur une distance de l’ordre de 100 km.

    Autant dire que les conditions de terrain et les conditions méléorologiques seront extrêmement variables avec parfois des variations brusques et de fortes amplitudes qu’il s’agisse de température, pluviosité,brouillard, vent, dénivelé, état de neige, niveau des cours d’eau, etc…

    Donc plus que jamais humilité, vigilance, solidarité et anticipation seront hautement recommandés afin que la randonnée en groupe organisé reste un loisir avec de forts moments de partage et avec le moins de tracas possible.

    Groupe organisé” le grand mot est laché !

    Oui, une randonnée en groupe possède quelques particularités :

    • Il y aura 2 ou 3 membres qui auront proposé une randonnée, agréée par le bureau, reconnue au préalable pour vérifier les itinéraires et les principales difficultés.

    • Le groupe inscrit pour cette randonnée ne marche pas, pourtant les yeux fermés, chacun reste responsable de ses actes.

    • Chacun devra rester attentif au sentier, être à l’écoute des conseils des organisateurs, avoir une attitude de coopération et d’entraide. Surtout ne pas avoir peur de signaler toute difficulté personnelle aux organisateurs qui sauront trouver avec vous et le groupe les meilleures réponses individuelles et collectives. Randonner n’est pas dangereux mais le “petit pépin”, selon les circonstances, peut se transformer parfois en “gros pépin” si la réponse appropriée n’est pas trouvée.

    Les lignes qui suivent visent à prévenir les principaux désagréments en randonnée tout en gardant à l’esprit qu’aucune randonnée ne se ressemble ; que les risques, les conditions de la randonnée doivent être en permanence réévalués selon les circonstances et les membres du groupe.

    Le partage d’une “culture commune de randonneur en pays catalan” aidera souvent à résoudre les difficultés (rares heureusement) pouvant se présenter.

    On ne parlera içi que de la randonnée type hebdomadaire classée en 3 difficultés et se déroulant dans les PO ou département limitrophe. Les sorties de plusiseurs jours ou les “treks” auront à chaque fois des organisations bien spécifiques avec des consignes particulières adaptées au cas par cas.

Quelques définitions et traductions locales qu'on retrouvera sur la carte :


  • sommet, puig, soum (arrondi) : point culminant d’une partie d’un relief, attire la foudre , souvent venté et enneigé
  • crête :point de jonction de 2 versants
  • arête, serrat : ligne qui part du sommet et délimite les vallées en général rayonnantes qui partent du sommet  
  • croupe : relief arrondi résultant souvent de l’érosion d’une arête principale ou secondaire
  • talweg : relief creusé par l’érosion d’un cours d’eau (rio, riu, rieu , riou) ;  le niveau de l’eau y est très variable selon la saison
  • ravin, barranc : vallée très encaissée et pentue
  • gorge : passage resserré du à l’érosion où les parois sont assez inclinées voire verticales ; sortir latéralement  d’une gorge est en général difficile et les niveaux d’eau peuvent monter très très rapidement suite à un orage en altitude
  • lieux humides
  • source, fontaine :font
  • lacs : estan, estany, estanio, boum
  • étang : gorg, gourg